BNPP – Salaires

cadre-lance-papiers

La Cgt de BNP Paribas se félicite du maintien d’un large front syndical uni dans le cadre de la Négociation Annuelle Obligatoire 2015.

Dépasser le constat pour lutter ensemble

Il était urgent de réaffirmer unitairement la nature inacceptable des dernières propositions de la Direction Générale.

Une intervention commune nécessaire

Le niveau des mesures avancées ne correspond en rien aux réelles possibilités de la banque. La Cgt a été à l’initiative d’une demande de rencontre intersyndicale dès le 9 octobre, convaincue de la nécessité d’une intervention commune face à une Direction bien décidée à camper sur ses positions. Les organisations syndicales ne pouvaient en rester seulement à un constat commun. Contester les propositions patronales en les considérant très éloignées des attentes des Techniciens et des Cadres, n’est pas suffisant. Notre responsabilité consiste aussi à construire l’action indispensable avec les salariés pour lever les blocages.

Des initiatives régionales.

Elles se développent d’ores et déjà. De nombreux collègues du Sud-Ouest ont décidé collectivement avec leurs syndicats Cgt et Fo d’adresser des mails aux Responsables de la RH Groupe. Ils interpellent ainsi la direction dans le but d’obtenir «des mesures pérennes et conséquentes à la hauteur de leur professionnalisme». Ce type d’initiatives, comme d’autres, ne demandent qu’à se multiplier avec
l’implication des forces syndicales en présence.

Pour la Cgt, c’est la bonne voie à suivre !

Sans intervention des salariés, la NAO 2015 risque bien de tourner court.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *