BNP Paribas, Un scénario catastrophe mais pour les salariés seulement

courbe-2014

BNP Paribas vient de dévoiler aujourd’hui ses comptes annuels. Cette année 2014 a été marquée par la triste affaire de l’amende américaine pour avoir enfreint les embargos américains. Il faut néanmoins retenir que le résultat avant impôts (hors éléments exceptionnels) connaît une progression grâce à la formidable implication des salariés.

En hausse

Le produit Net bancaire est en hausse de 2% et atteint 39168M€ , le résultat brut d’Exploitation est à 12642M€ soit + 1,6%, le coût du risque baisse. Le résultat net part du groupe en dehors de l’effet des éléments exceptionnels ( l’amende des États -Unis) atteint un chiffre de 7049M€. La DG a dû admettre que la sinistrose n’est pas de mise alors qu’elle na cessé de brandir la menace d’un scénario catastrophe lors des négociations salariales afin de justifier sa ladrerie (0,5% au I° avril 2015).

Actionnaires, soyez récompensés

Le programme de réduction des coûts «Simple et Efficient» tourne à plein régime avec pour contrepartie une baisse importante des effectifs, malgré le soit disant «Pacte de Responsabilité» de branche. Tout cela avec une bonne maîtrise des frais de gestion (aux dépends de qui ?).

Comme à l’accoutumée, les actionnaires seront bien récompensés à hauteur d’un dividende de 1,50€ par action par un modèle qui les privilégie coûte que coûte. Les Techniciens et Cadres de BNP Paribas doivent quant à eux se contenter d’une augmentation générale de disette. La Cgt le dit avec fermeté, tous les salariés doivent être respectés en matière de salaire, d’emploi et de conditions de travail. Ce sont eux qui ont fait ces résultats.

La direction, pour toute récompense, adresse un grand merci à tous ; ça coûte pas cher !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *