La FSPBA interpelle le gouvernement et s’oppose au PSE dans la succursale française d’AIG

signature-cadre

La Fédération CGT de la Banque et de l’Assurance et la fédération des assurances FO-FEC interpellent le gouvernement pour s’opposer au PSE qui prévoit le licenciement de 92 personnes (sur un effectif de 400 salariés) dans la succursale française d’AIG, un des leaders de l’assurance dans le monde.

Ce plan de sauvegarde de l’emploi concerne surtout les fonctions supports et les services Back-office (la gestion administrative en particulier). AIG souhaite délocaliser une partie de ses activités.

Dans une lettre commune adressée à Mr François REBSAMEN, Ministre du travail, de l’Emploi (ou ce qu’il en reste…), de la Formation professionnelle et du dialogue social et à Monsieur Emmanuel MACRON, Ministre de l’Economie, de l’industrie et du numérique, nos deux organisations sollicitent une rencontre au plus vite afin d’obtenir le retrait de ce PSE et dire non aux délocalisations.

Fabrice DOMANGE, Directeur d’AIG France et Europe de l’ouest a déclaré dans l’Argus de l’Assurance du 19.01.2015 vouloir atteindre le milliard de dollars de chiffre d’affaires d’ici à trois ans (850 millions en 2014).

Monsieur Emmanuel MACRON

Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique

Télédoc 151

139, rue de Bercy

75572 Paris Cedex 12

Monsieur le Ministre,

Si nous vous interpellons aujourd’hui, c’est parce que le sujet est grave. AIG Ltd Europe, succursale française du Groupe AIG, l’un des leaders de l’Assurance au niveau mondial, a annoncé le licenciement de 92 salariés sur 400 en septembre dernier. L’expert mandaté par le Comité d’entreprise a indiqué, dans le cadre de son rapport d’expertise : « il n’est pas démontré que AIG en France souffre d’une manque de compétitivité ». La DIRECCTE a d’ailleurs présenté des observations quant à la régularité du PSE chez AIG le 12 décembre dernier ; toutefois l’entreprise AIG n’en a tenu aucun compte. Malgré cela et contre toute attente, la DIRECCTE a homologué le PSE le 14 janvier dernier, invitant AIG à le mettre en œuvre sans plus attendre.

Si nous vous interpellons aujourd’hui, c’est parce que nous ne pouvons accepter qu’un Groupe comme AIG qui a encore réalisé, en 2013, plus de 9 milliards de dollars de bénéfices et qui a distribué à ses actionnaires des dividendes en hausse de 25 %, licencie des salariés en France dans le seul but de faire davantage de profits en délocalisant ses activités, jusque-là exercées par des salariés en France, vers des pays à bas coût comme la Bulgarie, la Hongrie, la Lituanie ou encore l’Inde. En effet, alors que cette entreprise a bénéficié, dans le cadre du Pacte de Compétitivité, du CICE tant en 2013 qu’en 2014, donc d’aides de l’état pour, entre autres, développer l’emploi, AIG en supprime.

Nous ne pouvons l’accepter tant pour les salariés directement concernés que pour notre Pays qui connaît un nombre de chômeurs jamais atteint dans son histoire. De plus, nous attirons votre attention sur le choix juridique intentionnel de l’implantation de cette entreprise en France via une succursale. En effet, le choix d’implantation via cette forme juridique n’est pas sans être dénuée d’intérêts pour le Groupe AIG puisqu’elle lui permet d’échapper à de nombreuses obligations légales et réglementaires.

Le gouvernement se doit de demander des comptes aux entreprises qui perçoivent des aides et qui licencient alors qu’elles font des bénéfices. Concernant AIG, le gouvernement se doit d’intervenir et d’interdire les licenciements de ces 92 salariés. C’est la raison pour laquelle,nous sollicitons auprès de vous une rencontre au plus vite.

Dans cette attente, recevez, Monsieur le Ministre, nos salutations respectueuses.

Georges DE OLIVEIRA                                                                    Olivier BEBIN

Secrétaire de la Section Fédérale des Assurances                  Responsable Fédéral Assurances FSPBA CGT

FEC FO                                                                             263 rue de Paris

54 rue d’Hauteville                                                               93515 Montreuil cedex

75010 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *