Communiqué Fédération CGT Banque Assurance et FO Assurances

cadres-marchent-abstrait-couloir-2

Les fédérations CGT Banque Assurance et FO assurances ont écrit au ministre REBSAMEN pour demander à être reçues sur la situation d’AIG.

Monsieur RAQUILLET nous a reçus au nom du Ministre et nous avons pu exposer nos positions et revendications.

Conformément à notre demande initiale l’entretien a porté sur la situation d’AIG. Pour rappel, AIG entend supprimer un quart de ses effectifs en France au moyen d’un PSE, malgré de très bons résultats.

Nous avons attiré l’attention de notre interlocuteur sur le nombre aberrant et disproportionné des catégories professionnelles, créées pour l’occasion, et qui permet de cibler les salariés licenciés et d’ignorer les obligations légales.

Nous avons informé de la pétition initiée par la direction d’AIG stigmatisant les représentants du personnel et tout particulièrement le secrétaire de CE et prétendant leur contester le droit de saisir le tribunal administratif.

Sur ce point Monsieur RAQUILLET a tenu à défendre le droit de tout justiciable et de tout syndicat de saisir le tribunal contre toute décision de l’administration qui n’est pas à l’abri d’une erreur.

Pour nos fédérations c’est en effet une liberté démocratique fondamentale.

Nous avons également attiré l’attention de notre interlocuteur sur la forme juridique de succursale utilisée par AIG pour s’établir en France ce qui lui permet d’échapper à des obligations réglementaires.

Nos deux fédérations maintiennent leurs revendications d’annulation de l’homologation et de retrait du PSE.

Nos fédérations ont saisi l’occasion de cet entretien pour rappeler leurs revendications de retrait du projet MACRON et du pacte de responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *