Un verdict intolérable pour les salariés de Goodyear

imgTractGoodyear
8 salariés de Goodyear ont été condamnés à 24 mois de prison dont 9 fermes.

Pourtant l’entreprise et les 2 cadres retenus 30 heures sans violence, avaient retiré leur plainte.

C’est donc l’État qui a continué les poursuites pour aboutir à ces condamnations.
Est-ce un hasard à quelques semaines de l’annonce de la modification profonde du code du travail au bénéfice
du patronat et au détriment des salariés ?
Le gouvernement est résolu à faire peur aux salariés et les dissuader de protester contre les régressions
sociales injustifiées et injustes.
Les salariés de Goodyear ne faisaient que défendre leur usine et leurs emplois.
La fermeture de l’usine et ses 1173 postes supprimés n’étaient justifiés que par un besoin de rentabilité
financière du groupe et non pour des difficultés économiques.
N’y a-t-il pas de similitude avec la suppression d’emplois dans nos secteurs d’activité ?
Nous ne pouvons pas rester spectateurs de la destruction massive d’emplois.
Nous ne pouvons pas rester inactifs face à l’injustice subie par les 8 de Goodyear condamnés.

La fédération appelle dans un premier temps tous les salarié-e-s à soutenir les 8
de Goodyear et à signer la pétition lancée par la « CGT Goodyear Amiens Nord »
pour faire reculer le gouvernement.

Tract de soutien aux salariés de Goodyear

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *