Projet EL KHOMRI – Les misérables 2.0

Projet EL KHOMRI - les miserables 2.0

 

Non seulement le gouvernement est hors la loi, puisqu’il n’a pas respecté la loi de 2007 qui institue une négociation préalable à tout projet relatif au droit du travail mais ce texte est un véritable  danger pour les droits des salariés et la préservation de leur santé.

La proposition remet en cause la durée du travail en prévoyant des dérogations pouvant aller jusqu’à 60 heures par semaine.

Il remet en cause le régime des heures supplémentaires, le temps d’astreinte et la durée de travail des apprentis qui pourra être repoussé à 40 heures hebdomadaires.

Il sera possible, moyennant promesse de préserver ou de développer l’emploi de remettre en cause le contrat de travail et de licencier le salarié qui s’y opposerait…

Il redéfinit les règles relatives aux licenciements économiques, prévoit un plafonnement des indemnités prud’homales en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Et le gouvernement veut nous faire croire que cela va créer des emplois. De qui se moque t’on ?

Ces mesures sont au contraire la porte ouverte à l’amplification du chômage de masse, de la précarité et de la paupérisation de notre société.

Le gouvernement allié au MEDEF travaille contre les intérêts économiques et sociaux de notre pays.

La cupidité de certains est insatiable : absorber les 24 milliards du pacte de responsabilité en 2015 (après 10 milliards en 2014) sans contrepartie n’était pas suffisant, ils en veulent plus !

Plus que jamais l’intervention des salariés est nécessaire pour dire stop à la destruction de notre modèle social.

Comme vous avez pu le lire dans l’actualité confédérale du jour, une rencontre intersyndicale aura lieu la semaine prochaine avec comme objectif la mobilisation des salariés

Telecharger le texte – Projet EL KHOMRI Les misérables 2.0

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *