[GROUPAMA] Négociations Annuelles Obligatoires (NAO)

Zero percentage concept

 

Zéro c’est l’augmentation proposée par la Direction lors de la pseu­do-négociation du 12 octobre au niveau de l’UDSG*. Seuls les Sa­laires Minimum de Fonction progressent pour 2017 et 2018 (+ 0,7 %, + 0,3 %). Ce minimum ne concerne qu’environ 10 % des 16 627 salariés.

-2.85 % c’est la perte du pouvoir d’achat sur 6 ans. Soit -106 euros sur un salaire mensuel moyen cadre et -64 euros sur un salaire mensuel moyen non cadre.

Pourtant en 2015, les résultats ont encore progressé (+ 368 M€) et la rémunération versée au directeur général de Groupama a augmenté de + 19,9 % (+ 3,49 % pour les autres membres de la direc­tion générale).

Ces dernières années, les mesures d’austérité et la diminution d’effec­tifs (-4973 sur le groupe dont 2513 en France) ont rendu les conditions de travail plus difficiles. Aujourd’hui la contribution des salariés pour revenir à une situation plus saine n’est pas récompensée.

L’intersyndicale (CGT, CFE CGC, CFDT, FO et UNSA) réclame une aug­mentation collective pérenne significative.

En savoir plus : www.cgtgroupama.fr

*Caisses régionales, Groupama SA, Groupama Supports et Services et Groupama Assurances Crédit

logo_fedeaction7

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *