2 jours de grève pour les salarié-es d’ING Direct – 24 février 2017

greve-ing-direct

Les salarié-es d’IGN ont appris par un mail envoyé par erreur la fermeture du site de REIMS, des agence de Paris Opéra et Lyon.

greve-ing-direct-1

L’entreprise Hollandaise perçoit pourtant des fonds publics par le biais du Crédit d’Impôts Compétitivité Emploi et a annoncé en février une hausse de ses résultats de 16%.

greve-ing-direct-2

Dans le même temps les salarié-es  de REIMS ont reçu les félicitations de la Direction pour leurs excellents résultats.

Derrière ING il y a un fond de pension. Ces financiers en veulent toujours plus, leur cupidité est insatiable. Leur objectif : des dividendes, encore des dividendes!!!
Ces stratégies désastreuses font que les salarié-es sont la variable d’ajustement pour réaliser les économies attendues par le groupe.

Après 2 jours de grève, les discussions avec la Direction reprennent.

Les salarié-es ont décidé de reprendre le travail mais restent vigilants quant aux négociations. Ils n’hésiteront pas à se remettre en grève si la direction ne répond pas favorablement à leurs justes revendications.

Pour la CGT les femmes et les hommes sont au centre des entreprises… d’autres solutions que des licenciements au rabais sont possibles nous y travaillerons ensemble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *