[Les Assises de l’Industrie du 22 février] Réorienter les banques vers le financement de l’économie réelle

campagne

 

 Le 22 février vont se dérouler les assises de l’indus­trie initiées par la Confédération.

L’occasion pour nos syndicats et notre fédération de revenir sur le rôle de nos sec­teurs dans le finance­ment des entreprises industrielles.

C’est une ques­tion récurrente de nos congrès fédé­raux. Lors du dernier congrès nous avons réaffirmé l’importance de travailler cette question à travers le pôle public financier mais aussi en posant les pistes de travail d’une séparation de la banque de détail et de la banque de finan­cement. Et il se pose, au-delà, la question d’un contrôle démo­cratique et social des établissements finan­ciers.

Les banques ne sont pas les seules vec­teurs de financement de l’industrie, les assurances en tant qu’investisseurs ins­titutionnels ont aussi une responsabilité dans le développe­ment de l’industrie en France.

Cela impose des revendications en termes de critères d’orientation des fi­nancements tournés vers des industries qui investissent en France, en respectant des critères de déve­loppement durable des emplois.

Pour nos syndicats cela implique un tra­vail sur la stratégie de nos entreprises et l’orientation des investissements mais aussi sur la formation professionnelle des collègues pour étof­fer les équipes d’ana­lystes.

Les pistes de travail ne sont pas exhaus­tives.

affiche 

La Direction Fédérale vous invite à participer à ces assises de l’industrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *