[l’Humanité du 7 mars 2017] Valérie Lefebvre Haussmann dans « Les rendez-vous de l’Économie sociale & solidaire »

capture3

 

« Quelle place pour les salariés dans les banques mutualistes ? Entre augmentation des objectifs et manque d’effectifs chronique »

« Depuis plusieurs années, les conditions de travail dans les banques mutualistes se sont détériorées. Les salarié-e-e subissent l’augmentation des objectifs, dans le contexte général d’un manque d’effectif chronique. Quant au dialogue social, les sujets de négociation imposés par la loi sont traités par les employeurs comme une obligation, une contrainte et non comme un outil au service de l’amélioration des conditions de travail et de vie des salarié-e-s. (…) télécharger la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *